23 décembre 2014

Le off de la transat

Et si on passait côté backstage, l'envers du décor.
L'article sur la transat relate sincèrement notre ressenti et l'histoire telle que nous l'avons vécue à 4 "anecdotes" près.
Nous avons choisi de leur consacrer ce post.

Histoire de pêche :
Nous avons donc pêché une superbe daurade coriphène de 90 cm pour 3.8 kg dès le deuxième jour de nav. Ce que l'on a pas raconté c'est le malaise à la remontée à bord.
En effet,  après de longues minutes de "travail" au moulinet du poisson ferré, à l'approche du bateau nous avons découvert que notre prise etait escortée par 2 consoeurs de même taille. Elles sont restées à côté d'elle jusqu'au bout et étaient encore là à suivre le bateau pendant que nous administrions la dose létale de rhum dans les branchies. Cela fait un drôle d'effet.
Le pire c'est qu'à la remise à l'eau du rapala l'une d'elle a mordu dans la foulée. Nous l'avons relâchée.
Deux solutions : soit ces bestioles sont stupides et affamées, soit elles nous l'ont joué sentimental et suicide collectif.
Toujours est il que les lignes sont restées au sec pendant une petite semaine après cet épisode histoire de ne pas vérifier la seconde hypothèse (et aussi parcequ'il nous a fallu 5 jours pour finir la première)

Histoire d'oiseaux :
Si vous avez lu l'article sur la traversée du golfe de Gascogne en mai dernier,  vous vous rappelez peut être que Ti'Amaraa a été le refuge au large de "Rondi", une petite hirondelle égarée.  Cette fois-ci au beau milieu de l'Atlantique,  nous avons découvert une mouette confortablement installée sur notre rangée de panneaux solaires.  Si une hirondelle ne fait pas le printemps,  c'est quoi la maxime avec une mouette ? Vivement la transpacifique...un condor des Andes ?

D'où venait elle ? Que faisait elle si loin des côtes ? Après sa sieste, elle a décidé de reprendre sa route. Toujours avec son côté SPA, la Cap pensait qu'elle allait revenir et suivre le bateau.
"Pauvre bête, elle est loin de toutes côtes quand même".
Le Cap plus objectif a prié pour ne plus la revoir compte tenu des fientes étalées sur les panneaux. Elle n'a pas fait que se reposer la bougresse !

Mais l'histoire ne s'arrête pas ainsi, nous avons une grande nouvelle. Telle Rambo ou Terminator,  Rondi is back! Rondi 2 a élu  domicile sur Ti'Amaraa à 350 nm avant l'arrivée. A trois jours de la terre, nous ne pouvions pas en rester là.
Après avoir passé la journée à nous observer à bonne distance, en fin d'après-midi elle a démarré les tentatives d'approche.
"Promis Minou si elle s' oublie sur le pont, c'est moi qui nettoye"
N'y tenant plus un encas à base de biscotte et d'eau lui est préparé.  Elle accepte de s' alimenter mais uniquement en picorant le bout des doigts de la Cap. Trop mignon. Même le Cap en prend un coup.
Elle finira par faire chavirer le coeur de tout l'équipage quand à la nuit tombée, elle cherchera à nous rejoindre à l'intérieur du bateau.
Et nous voilà à construire un petit nid douillet pour notre Rondi qui ne se fait pas prier pour s'y lover.
Aux quarts de nuit seront associés le relevé des paramètres vitaux de notre hôte.
Mais au petit matin,  bad news : Rondi n'est plus.
Nous lui aurons juste permis de s' eteindre le ventre plein et bien au chaud dans la coque propriétaire.

Histoire de ciel :
Nous avons beaucoup voyagé, vu des aurores boréales finlandaises, les ciels sombres de haute altitude népalais... Cependant, nous n'oublierons jamais ces fins de journées au large et en particulier, celle célébrant la mitransat.
Un beau ciel dégagé laissé présager un beau coucher de soleil face aux étraves. Confortablement installés sur notre fly (ben oui le 39 a un fly..enfin un roof), nous avons attendu pour observer cette merveille. Quelle splendeur!
Au delà des traditionnels camaïeux rouge-orangés,  Dame Nature nous a offert 2 rayons verts d'une intensité inoubliables. Il s' agit des derniers rayons jaunes du soleil qui, du fait de l'angle, traversent une épaisseur d'eau bleue avant de repasser dans l'air. Nous en avions vu des beaucoup moins beaux en Méditerranée et en Polynésie. Celui-ci ou plutot ceux-là resteront à jamais dans nos rétines.
Et, la soirée n'était pas finie. Après l'apéro dînatoire dansant de mitransat (et oui on est des dingues! vous comprendrez mieux le niveau de joie ce soir là plus bas...),  pas envie de regarder un autre film que celui que la vie nous offre. Assis sur les jupes arrières,  nous passerons des heures sans mot dire à contempler l'océan scintillant du plancton luminescent et une voûte étoilée extraordinaire.  Des dizaines de milliers de lueurs accompagnées de belles étoiles filantes berceront nos rêveries.
Quelle soirée inoubliable!
Même si vous ne devez faire une transat que pour voir ça,  faites la.

Histoire de M...E :
Ce n'est pas la blague a deux balles issue d'une brève de comptoir du café du port juste un petit conte...

Il était une fois Bernard & Bianca, B&B pour les intimes, sur leur bateau voguant heureux sur l'Atlantique vers l'ouest.
Rassasiés par les bons fruits et légumes frais cap verdiens,  la vie coulait paisiblement.
Jusqu'à ce matin fatidique où Madame Souris remonta toute penaude de sa pause "éjection des résidus de transit" (pas mal comme terme non ?)
"Euuuuh Minou,
(Sur Ti'Amaraa,  les souris s' appelent minou c'est comme ça)
ze crois qu'on a un problème.  Le WC il nnnaspire pu".

Et voilà B&B devant la cuvette à regarder la boue marronâtre tournoyer sans disparaître.
Bonne nouvelle !!
Il y a une autre salle de bain avec WC dans la souricière tribord de Ti'Amaraa !
Mauvaise nouvelle !!
On est dans la M...EEE !!!!

Pas de problème Mr Souris a la solution.
"C'est la pompe qui doit être obstruée "
Allez, les outils qui se croyaient pénards pour 20 jours, au taf ! Faut la démonter.
Mais qui dit la pompe dit toutes les tuyauteries entrée/sortie et surtout la dite cuvette...
Cool : activité vidage de la cuvette à la main à 10h du mat. Même pas mal. C'est officiel Bianca n'a plus du tout le mal de mer.
Résultat des courses : C'est pas la pompe.

Pas de problème Mr Souris a la solution.
"C'est le tuyau qui doit être bouché. No soucy on va brancher le compresseur"

Moteur allumé,  Convertisseur aussi, c'est parti pour 6 bars ...
Et pafff jolie gerbe de liquide non homologué sur le pov Bernard...Gloupsss...
Résultat des courses : C'est bien bouché mais l'air n'y fait rien..et Mr Souris part se doucher.

Pas de problème Mr Souris a la solution :
Des morceaux type coquille d'oeuf sont sortis. Ça ressemble à du calcaire???? En bons chimistes, les B&B s' activent à repertorier tous les acides du bord.
Une demi bouteille de chlorhydrique pour l'un
2 bouteilles de vinaigre pour l'autre
"Non pas le balsamique !"
Et les voilà en atelier Chimie 2000. Ça mousse, ça agit , ça coule...ils pataugent...Mmmm
Résultat des courses : C'est toujours bouché et ils vont manger leur dernière salade sans vinaigrette.

On zappe l'épisode inspection avec l'endoscope relié au PC, les tentatives de débouchage mécaniques diverses et variées.

Pas de problème Mr Souris a la solution :
" Demain il fera jour"
La porte de communication de la souricière babord en bordel est fermée. Pas grave en nav le carré est le repère des souris nuit et jour. La nuit porte conseil paraît il ?

Et au petit matin :
Pas de problème Mr Souris a la solution :
"On va déconnecter ce foutu tuyau et le déboucher à l'extérieur"
Sur le papier, c'est hyper simple.  On débranche côté cuvette et côté cuve eaux noires et hop le tour est joué.
En pratique,  il faudra entièrement démontrer la cuve d'eau noire pour pouvoir accéder à l'objet du délit.
S' il n'y avait eu que ça... Lagoon c'est du costaud, on confirme ! Ce foutu tuyau est fixé aux parois par une multitude de liens plastiques (type Tirap) tous plus inaccessibles les uns que les autres.
Les premiers sautent sans trop d'encombre. Bernard joue à l'équilibriste tête en bas pour atteindre les derniers "sécurisé" par les petits bras musclés de Bianca. Yes! Ils sont tous coupés. Le tuyau va être libre.
Résultat des courses : le tuyau ne bouge toujours pas et Mr souris se gratte de mille et une piqûres de fibres de verre.

Pas de problème Mr Souris a la solution.
"Ils ont dû aussi le fixer à la paroi côté cuvette"...
A ce moment précis du conte, il ne  faut pas cacher que les oreilles des ingénieurs du bureau d'études Lagoon ont du siffler. Pourquoi toutes ces fixations ? Il va pas s' envoler ce put*** de tuyau !!!! Arrghhh...."

Reprenons...

Bon soit, il faut aller le détacher à l'autre extrémité mais comment ? Le tuyau disparaît derrière la cloison au niveau de la cuvette.  Pas de trappe, le plancher du couloir ne correspond pas.
Shit! Quand ça veut pas...

Pas de problème Mr Souris a la solution.
"On va se faire une trappe"
A côté de la cuvette,  les souris disposent d'un joli petit meuble pour stocker le papier WC et qui sert de refuge pour la pompe eau salée.
Le tour est joué. Il ne reste plus qu'à ouvrir une trappe dans la petite cloison gelcoat arrière.  On n'y verra que du feu.
On reconfirme Ti'Amaraa c'est du costaud.  La "petite" cloison interne du placard s' avère faire plus de 13 mm d'épaisseur de fibre de verre gelcoatée hyper résistante. Mr Souris passera des heures en tailleur à faire le contours à la perceuse avec des forêts de différentes tailles et re-poussière de gelcoat. Qui s' y frotte, s' y pique et s' y gratte.
Bon, ça c'est fait. On va en finir avec cette histoire oui ou non ?
Résultat des courses : il y a bien 4 colliers supplémentaires au fin fond du tréfond de la coque qui sont normalement les derniers remparts à franchir. Et, on fait comment ?

Pas de problème Madame Souris a la solution.
(Faut pas croire mais elle participe depuis le début de la plaisanterie à la fois arpète et femme de menage au fur et à mesure pour minimiser les dommages collatéraux).

Elle peut se faufiler ainsi que ses petites pattes ambidextres et attendre tous les colliers. C'est gagné !!
Euuuuh,  non.
"Minouuuu...
y sont trop durs les colliers.
Zarrive pas à les couper avec la pince".
Petites mains oui mais pas assez costauds.  On peut pas tout avoir.

Pas de problème Mr Souris a la solution :
Et hop, la mini disqueuse Dremel avec son flexible téléscopique est mise au jour.
Quand on dit qu'il faut TOUS les outils en voyage.
Ça va beaucoup mieux.
Bianca s' applique à décapiter les colliers made by Musclor les uns après les autres sans défoncer les câbles électriques aux alentours.
Dieu des souris svp faites qu'il n'y en ait pas d'autres sous le plancher parce que dans ce cas pas sûr qu'il nous reste des solutions.
Résultat des courses : les colliers virent, le tuyau bouge !!! et Bianca se gratte piquée aussi par la même armée d'aiguilles de fibre de verre.
Merci Lagoon et le Dieu des souris ! ALLELUYA !!!

Le fichu tuyau est ainsi amené à l'air libre, les souris aussi.
Le clapet anti-retour est démonté. Tout est entartré en seulement 8 mois ! Du jamais vu sur aucun des bateaux précédents!
Le jet d'eau salée de la pompe de pont et quelques coups de marteau permettrons de venir à bout de l'histoire. Tout est nettoyé comme neuf. En revanche,  pour le remontage on verra plus tard. Il n'y a plus d'urgence.
Les souris jubilent fatiguées,  les mains et les bras endoloris et meurtris mais préfèrent sourire de cette aventure.
Allez, elles vont pouvoir profiter un peu mieux de leur voyage à présent. Parceque pendant tout ce temps, le vaillant Ti'Amaraa assisté de Nestor son pilote a tracé la route. Merci les gars ! Voilà nos B&B à mitransat. Le coucher de soleil s' annonce très joli. Elles ont mérité une belle soirée à la cool, non ?
La boucle est bouclée. Vous comprenez mieux l'apéro dansant, le rayon vert ?
Comme pour tous les personnages de dessins animés,  tout est bien qui finit bien.

Épilogue ou à faire à l'escale :
Acheter du chlorhydrique et autres produits déboucheurs
Se renseigner sur ce phénomène d'entartrage des wc à eau de mer
Prévenir les bateaux copains et autres propriétaires.
Faire une maintenance préventive au moins mensuelle
Acheter du vinaigre et de la salaaaaade.

PS: Vous nous excuserez pour l'absence de photos mais ce n'était vraiment pas à propos de sortir les flashes

2 commentaires:

stephane eychenne a dit…

Ok, on vous amènera du viakal...

Bernard et Sandra sur Ti Amaraa a dit…

Et du vinaigre pour les salades ... ;-)
Pas de soucis tout est rentré dans l'ordre vous pouvez venir sereins