25 juillet 2019

Mariage polynésien



Mariage de Maeva et Christophe, nos amis de Moorea

La vidéo est  


https://vimeo.com/350025790



14 juillet 2019

Tahiti dans tous ses états

Un an déjà que nous sommes en Polynésie et deuxième session sur Tahiti et Papeete.
Certains diront ''ça y est ils bougent plus". Détrompez vous !!
Alors certes, Ti'Amaraa n'a pas avalé beaucoup de miles ces dernières semaines. Le compteur affiche encore plus de 20 mois d'exploration. Nous avons décidé de profiter un peu de notre luxe celui d'avoir le temps.

Ni touristes, ni expat, ni résidents, nous nous sommes immergés dans une vie urbaine hybride tahitienne.
Après les îles outre temps marquisiennes, les atolls perdus des Tuamotus, place à la ville et son tumulte.

Nous adorons cet arc en ciel culturel qu'offre la Polynésie à ceux qui viennent chercher un peu plus que la '' Perle du Pacifique ''.

Des ariégeois en cours de transformation polynésienne, des marquisiens déracinés attendant le retour au pays, des Biquets flottants, des toulousains expat depuis si longtemps que notre reste d'accent les enchante, des navigateurs établis à terre rêvant toujours d'embruns, des backpackers devenus heureux propriétaires d'un resto hors du commun...
Un kaléidoscope de rdv et de rencontres dessinés par la vie et le hasard. D'ailleurs, c'est quoi le hasard ?
C'est ce qui nous à permis de nous retrouver, tour à tour :

- à reprendre le cours d'une amitié laissée ici même, un soir d'embarquement, le cou habillé de coquillages, dix ans plus tôt.

- à danser à 600m d'altitude en soirée DJ mix electro avec la jeunesse locale jusqu'au bout de la nuit tout en dégustant une fondue savoyarde (si si ça l'fait super bien)

- à l'hôpital pour aider les parents d'une petite marquisienne hospitalisée en évacuation sanitaire

- à accueillir les copains de la promo Panama 2019 ou les nouveaux arrivants par les airs

- à regouter aux plaisirs du 2 roues

- à inscrire dans un foyer catholique une étudiante des îles

- à découvrir le tissu associatif et pour le coup tutoyer à nouveau nos anciens plaisirs aériens

- à arpenter Papeete pour trouver pour les copains des archipels un kit chaîne moto ou des pièces pour bétonnière aux établissements Dieumegarde (ça ne s'invente pas !)

- au cinéma pour manger des pop corn... parce que pour le film... Joker 😄👎

- au théâtre à attendre sous la pluie le spectacle de la traditionnelle fête du Heiva y Tahiti (et oui c'est pas toujours facile notre vie)

- en pleine nature à crapahuter dans les vallées sauvages et préservées

- à partager notre vie sur l'eau avec des terriens de tous horizons et à préparer les prochains rdv

- à étudier l'imbroglio des législations locales en terme de mouillages à en devenir membre de l'Association des Voiliers de Polynésie

- à passer de longues minutes de contemplation du temps, du paysage et du Dieu Nature à l'arrière de nos jupes.

Nous sommes un tout.
Tortues et dauphins l'ont bien compris lorsqu'ils viennent faire leur tour de lagon au petit matin contredisant les bienpensant galonnés qui jugent les bateaux de voyage néfastes à l'écosystème des lagons.

Nous nous surprenons quelquefois nous même du tour que prend notre vie.
On nous avait prédit une vie sociale désertique et de longues longues journées d'errance. Nous vivons un feu d'artifice relationnel quotidien à 200 km/h sans radars, ni contrôles pollution mais équipés de nos permis Liberté. La vie a parfois de bien curieuses malices.

Chemin faisant, notre bonheur n'est plus relié au « donné immédiat » de la vie quotidienne matérialiste.
Nous le poursuivons à travers l'exercice de notre liberté.
Il dépend davantage de nous-mêmes, de cette volonté d'autonomie qui nous rend disponibles aux autres, de l'alchimie des émotions dont les relations humaines via l'amitié sont sans doute les plus importantes.

Rdv à Moorea pour de nouvelles surprises 😉

12 juin 2019

Mais où étions nous passés ?

Les dernières lignes du post précédant annonçaient un départ pour l'atoll de Rangiroa. Aujourd'hui, c'est des rives d'un lac naturel bordé de verdure que nous vous écrivons.


Non, nous n'avons pas établi nos quartiers d'été dans un chalet de montagne.
Oui, nous allons bien et sommes toujours en Polynésie à bord de Ti'Amaraa.
Pardon, pour ces semaines de silence sur le blog.
Mais alors ?? Qu'avez vous fait ??
De la plongée à Rangiroa avec requins et dauphins,
Des retrouvailles avec des copains de bateaux,
Des navigations à la cool,
De nouvelles rencontres terrestres,
Des nouvelles créations en perles de Tahiti,
Et on en passe...

Les premières enveloppes sont en chemin
Boucles d'oreilles, pendentifs... À qui le tour ? 

Bref, un heureux cocktail multi activités et multi îles jusqu'à nous retrouver aujourd'hui à Tahiti à arpenter la face verte du célèbre caillou.
Nous avons tout d'abord profiter de cette escale à Papeete pour remettre à jour notre to do list et to buy list. Ti'Amaraa a, une fois de plus, été gâté. Nous avons décidé de l'équiper d'un 4ème panneau solaire et de changer en préventif notre parc batterie (âgé de 5 ans). Associé à une foultitude de menus travaux et nettoyages bien mérités après plus de 6 mois de cabotage, les jours sont devenus des minutes et les semaines des heures.


La caisse à outils à peine rangée, nous avons ensuite embrayé sur le 49ème salon des arts marquisiens.


Deux fois par an à Papeete est organisé 2 semaines d'exposition des œuvres des artistes des 6 îles des Marquises.
Comment ne pas venir aider ces familles qui nous ont reçu avec une telle générosité, une telle humilité et de tels sourires !!
Nous avons donc enfilé nos vieux costumes de commerciaux. Le dress code tongs et vêtements fleuris ainsi que l'ambiance ukulélé ont définitivement chassés nos souvenirs grisâtres d'exposants au salon du Bourget.

Place à la présentation de leurs pièces uniques. Bois, os, rostre d'espadon, coco. Toutes les matières savamment associées et sculptées pour un rendu artistique de très haut niveau.






Le village d'Hapatoni est réputé pour son savoir faire. Les visiteurs, les professionnels des galeries d'art et autres magasins de souvenirs ne s'y trompent pas. Nous sommes heureux de les relayer tout au long de ces journées. Contents de mettre nos connaissances commerciales au service de belles personnes qui vivent de leur artisanat ancestral et qui le perdurent de générations en générations.
Le plus jeune artiste représenté n'a que 17 ans !!

Dent de cachalot sculptée 


Alors lorsqu'un journaliste de radio Polynésie 1ère, intrigué par nos activités sur les stands de Tahuata, vient nous proposer une interview en live, nous acceptons de bon cœur. Nos amis sont des artistes formidables mais ne sont pas forcément à l'aise pour certains avec la communication en langue française et ses codes. C'est ainsi que nous avons été diffusés à une heure de grande écoute dans toute la Polynésie française. Décidément, ça mène vraiment à tout ce voyage.
Un petit lien vers une vidéo créée par le comité du tourisme de l'île de Tahuata :
Cliquez
ou
https://www.facebook.com/1734072333576211/posts/2288606564789449/



Et voilà comment les jours et les semaines se sont enchaînés ne nous laissant pas le temps, ni l'énergie d'ailleurs, d'écrire.
Le salon a fermé ses portes au grand plaisir de nos orteils.


La to do list de Ti'Amaraa est réinitialisée en mode page blanche.
Nous allons jouer, jusqu'à la fin du mois, les touristes sur Tahiti, que nous n'avions pas eu l'occasion d'explorer l'année dernière.
Avant de nouvelles navigations et aventures...
À bientôt






20 mai 2019

Retour sur images

Nous voilà de retour sur Papeete.


Après une escale plongée à Rangiroa, nous sommes arrêtés au stand '' à la ville '' pour l'entretien de notre valeureux Ti'Amaraa.
Le temps de changer un peu d'huile, des pièces d'usure et le reste.... dont on reparlera ultérieurement
En attendant, on vous partage un bout de ces 4 mois magiques que nous avons vécu aux Marquises.
Loin des circuits touristiques, loin des ondes internet, nous avons vécu une vie vraie avec des gens vrais, beaux et attachants.
Les Marquises, une autre Polynésie, une autre France.
Les Marquises en images
En cliquant  
Ou en copiant collant le lien https://vimeo.com/337199174